.
.

 

Apocryphes

Joseph le charpentier 30

 

.
.

.

..

 

HISTOIRE DE JOSEPH

LE CHARPENTIER

Chapitres:

01 02 03 04 05 06

07 08 09 10 11 12

13 14 15 16 17 18

19 20 21 22 23 24

25 26 27 28 29 30

31 32

apocryphes

évangile alexandrin.

bible de barnabe

évangile des ebionites

protévangile de jacques

jésus aux enfers.

histoire de Joseph

le charpentier

évangile de marie

évangile de pierre

évangile de pilate

évangile de thomas

henoch

 

 

 

HISTOIRE DE JOSEPH LE CHARPENTIER

30.

Nous, les apôtres, ayant entendu ces choses de la (bouche) de notre Sauveur, nous nous réjouîmes.

Nous nous levâmes aussitôt, nous adorâmes ses mains et ses pieds, en nous réjouissant et en disant :

« Nous vous rendons grâces, ô notre bon Sauveur, de ce que vous nous avez rendus dignes d'entendre de vous, ô notre Seigneur, ces paroles de vie.

Cependant vous nous étonnez, ô notre bon Sauveur :

pourquoi avez-vous accordé l'immortalité à Hénoch et à Elie, et (pourquoi) jusqu'à maintenant se trouvent-ils bien, gardant jusqu'à maintenant la chair dans laquelle ils sont nés ;

(pourquoi) leur chair n'a-t-elle pas connu la corruption, alors que ce vieillard béni,

Joseph le charpentier, celui à qui vous avez fait un si grand honneur, (celui) que vous avez appelé votre père et à qui vous obéissiez en toutes choses, (celui) au sujet de qui vous nous avez donné ces ordres, disant : "

Quand je vous aurai investis de force et quand j'aurai envoyé vers vous celui qui est promis par mon Père, c'est-à-dire le Paraclet, l'Esprit-Saint, pour vous envoyer prêcher le saint Évangile, vous prêcherez aussi mon saint père Joseph " ; et encore :

"Dites ces paroles de vie dans le testament de son décès" ; et encore :

" Lisez les paroles de ce testament aux jours de fêtes et aux jours sacrés " ; et encore :

" Tout homme qui n'a pas bien appris les lettres, lisez-(lui) ce testament aux jours de fête "; et encore :

" Celui qui retranchera quelque chose de ces paroles ou qui y ajoutera, de manière à me compter pour un menteur, je tirerai de lui une prompte vengeance " ;

nous sommes donc étonnés que, depuis le jour où vous êtes né à Bethléem, vous l'ayez appelé votre père selon la chair, et que néanmoins vous ne lui ayez pas promis l'immortalité pour le faire vivre éternellement. »

 

.

Ancien Testament
Nouveau Testament
Apocryphes
Pères de L'Eglise ...
autres sites

biblethora
civisme.politique
Coran Islams
La fin du monde
Religions