.
.

 

Apocryphes

Joseph le charpentier 28

 

.
.

.

..

 

HISTOIRE DE JOSEPH

LE CHARPENTIER

Chapitres:

01 02 03 04 05 06

07 08 09 10 11 12

13 14 15 16 17 18

19 20 21 22 23 24

25 26 27 28 29 30

31 32

 

apocryphes

évangile alexandrin.

bible de barnabe

évangile des ebionites

protévangile de jacques

jésus aux enfers.

histoire de Joseph

le charpentier

évangile de marie

évangile de pierre

évangile de pilate

évangile de thomas

henoch

 

 

HISTOIRE DE JOSEPH LE CHARPENTIER

28.

« Ô mort, qui causes beaucoup de larmes et de lamentations, c'est pourtant celui qui domine toutes choses qui t'a donné ce pouvoir surprenant !

Mais le reproche n'atteint pas tant la mort qu'Adam et sa femme.

La mort, elle, ne fait rien sans le commandement de mon Père.

Il y a eu des hommes qui ont vécu neuf cents ans avant de mourir, et beaucoup (d'autres) ont vécu davantage encore ; personne d'entre eux n'a dit : "J'ai vu la mort", ni "Elle vient par intervalles tourmenter quelqu'un".

Mais elle ne tourmente les (gens) qu'une fois, et, cette fois-là, c'est mon bon Père qui l'envoie vers l'homme.

Au moment où elle vient vers lui, elle entend la sentence qui vient du ciel.

Si la sentence vient dans le trouble et chargée de colère, la mort aussi vient avec trouble et colère remplir l'ordre de mon bon Père, prendre l'âme de l'homme et la conduire à son Seigneur.

La mort n'a pas le pouvoir de le conduire dans le feu ou de le conduire dans le royaume des cieux.

La mort accomplit l'ordre de Dieu.

Adam au contraire n'a pas accompli la volonté de mon Père, mais (il a commis) une transgression.

Il l'a commise, au point d'irriter mon Père contre lui, en obéissant à sa femme et en désobéissant à mon bon Père, de sorte qu'il a attiré la mort sur toute âme (vivante).

Si Adam n'avait pas désobéi à mon bon Père, il n'aurait pas attiré la mort sur lui.

Qu'est-ce donc qui m'empêche de prier mon bon Père pour qu'il m'envoie un grand char de lumière, où je placerais mon père Joseph, sans qu'il goûte aucunement la mort, pour le faire conduire, avec la chair dans laquelle il fut engendré, vers un lieu de repos, où il serait avec les anges incorporels ?

Mais à cause de la transgression d'Adam, cette grande douleur est venue sur l'humanité tout entière, avec cette grande angoisse de la mort.

Et moi-même, en tant que revêtu de cette chair passible, il faut qu'en elle je goûte la mort, pour la créature que j'ai façonnée, afin de lui être miséricordieux. »

 

.

Ancien Testament
Nouveau Testament
Apocryphes
Pères de L'Eglise ...
autres sites

biblethora
civisme.politique
Coran Islams
La fin du monde
Religions